La famille de Casanova

Marzia Farussi (1669-1743)

La grand-mère de Casanova qui s'occupa de lui toute sa jeunesse et qui le confia à une sorcière qui le guérit de son hémoragie qui le rendait idiot.

Gaetano Casanova (1697-1733)

C'est le père de Casanova, comédien et danseur estimé des vénitiens.


Zanetta Farussi (1707-1776)

La mère de Casanova s'est mariée à Gaetano Casanova le 27 fevrier 1724 dont elle eut 6 enfants :
Giacomo (1725-1798),
Francesco (1727-1803),
Giovani Battista (1730-1798),
Faustina-Magdanela (1731-1736)
Maria-Magdalena (1732-1800),
Gaëtan-Alvise(1734-1783),

.
Comédienne connue sous le nom de la Buranella elle commença à jouer la comédie en Angleterre, puis à Saint Petersbourg et enfin à Dresde ou elle mourut.

Giacomo Casanova (1725-1798)

Giacomo ou Jacques en français est l'aîné des enfants Casanova et l'auteur célèbre des Mémoires..


Francesco Casanova (1727-1803)

Peintre de batailles célèbre et frère préféré de Giacomo Casanova.
Leur correspondance, est importante. Curieusement on ne possède pas de portrait de lui.

Giovanni Battista Casanova (1730-1795)

Troisième fils de Gaetano Casanova et de Zanetta Farussi (en), il perd son père en 1733 et suit alors sa mère à Dresde en 1737 où il devient élève de Louis de Silvestre et Christian Wilhelm Ernst Dietrich.

De retour à Venise grâce à une bourse, il reste trois ans sous la direction de Giovanni Battista Piazzetta, puis devient élève de Anton Raphael Mengs qu'il accompagne dans un voyage à travers l'Italie.

Copiste en particulier de Raphaël, il remporte en 1762 le Grand Prix de peinture de l’Académie de Rome pour un portrait de Clément XIII.

En 1764, il devient professeur et co-directeur de l'Académie de Dresde dont il devient directeur à part entière en 1776.

Essentiellement célèbre en Allemagne, on lui doit des Dissertations sur les anciens monuments de l'art, publiées à Leipzig en 1771. (Wikipedia)


Maria-Magdanela Casanova (1732-1800)

Comme sa mère elle fut actrice et termina sa vie à Dresde.